Vol in Green 2.0.

Volontariat de groupe itinérant en région PACA
15 volontaires
19 Mai 2022 – 19 Juin 2022

La seconde édition de Vol’in Green a regroupé 15 volontaires de France, Italie, Allemagne, Espagne et Roumanie pour échanger sur des modes de vie sains et responsables, donner envie aux jeunes de s’engager activement dans l’activisme écologique et partager des moments de vie collective au sein d’une communauté́ interculturelle. Le groupe s’est rencontré à Marseille avant de s’investir aux quatre coins de la région pour découvrir des alternatives locales, des projets inspirants pour se questionner, apprendre, partager et ainsi s’investir de façon individuelle ou collective dans leurs réalités. 

 

 

Les étapes du projet

 


L’expérience a commencé au sein de l’éco-lieu géré par l’association Sollei’O à Solliès-Toucas (83). Les volontaires ont participé aux différents ateliers animés par notre équipe et les bénévoles de l’association Sollei’O : introduction à l’éducation populaire, zéro déchet, réparation de la maison, initiation à la permaculture, entretien du site, découverte des toilettes sèches et présentation du compost. L’objectif était aussi de construire la dynamique collective en apprenant à se connaître à travers des jeux et des activités participatives.

Pendant la deuxième étape de notre volontariat, en lien avec l’organisation Chantiers de Jeunes Provence Côte d’Azur (CJPCA) nous avons organisé des ateliers de restauration et d’entretien du fort de l’île Sainte Marguerite, à Cannes (06). Pour cela nous avons suivi les méthodes ancestrales, par exemple aucun outil électronique n’a été utilisé. Les volontaires ont par exemple taillé des pierres pour les calades, carrelage, peinture ou fait l’entretien général du fort en petits groupes.

A Guillestre, l’association “Entre Guil et Mets” en charge de l’auberge de jeunesse a fait le lien avec la communauté locale. En rencontrant les maraîchers locaux, les volontaires ont pu découvrir les différentes réalités des maraîchers alpins et échanger avec eux sur leurs façons de travailler en permaculture. Répartis en quatre groupes, les volontaires alternaient activités maraîchères, réalisation de plats collectifs avec des produits locaux et responsables et activités sur la communication du projet.

Pendant deux jours, les volontaires ont soutenu l’organisation du festival Artgricoles en aidant dans la mise en place de différents espaces (chapiteau, parking, théâtre vert,…) ou à la cuisine par exemple. En parallèle le groupe a aussi profité des différents spectacles et moments informels avec tous les bénévoles du festival.

Les derniers jours du volontariat ont été dédiés à l’évaluation du projet et à la réflexion sur la poursuite de l’engagement. Nous avons abordé encore plus en détail la thématique des enjeux climatiques, les réflexions sur les changements que chacun peut apporter individuellement ou collectivement.

 

La dynamique du groupe

 

Pendant toute la durée du projet l’équipe d’animation a organisé des évaluations et des petits jeux quotidiens pour assurer un moment de cohésion et donner l’espace pour des retours et échanger sur les difficultés éventuelles. 

Pour organiser la vie en collectivité pendant un mois, différents groupes étaient responsables tour à tour de la cuisine, du temps et du ménage. Les participant.es ont ainsi pu partager des moments de vie collective dans une communauté interculturelle.

 

L’impact du projet

 

Pendant le mois de volontariat nous avons interagi avec les communautés locales de chaque lieu de la région.  Nos activités ont visé à sensibiliser à travers des méthodes d’éducation non formelle sur les thématiques écologiques, comme les enjeux climatiques, et la protection de la nature avec une dimension internationale, locale, collective et personnelle.

 

Les impacts du projet sont les suivants:

  • Apprentissage très divers du groupe de volontaire tout au long de l’expérience (autonomie, communication, vie en communauté, activités pratiques, cuisine, pratiques sobres, permaculture, organisation d’un événement,…)
  • Le regard des volontaires et leur relation à la nature a fortement été renforcé 
  • Un volontariat de groupe réellement accessible aux jeunes ayant moins d’opportunités par l’expérience de notre association et les partenariats créés au niveau local et international
  • L’accompagnement et les différents ateliers en lien avec les changements individuels ou collectifs ont sensibilisé nos participants et les ont encouragés à promouvoir les changements comme impact positif 
  • Le lien renforcé avec le territoire en commençant par la constitution du groupe français local, la découverte de différentes réalités de la région et des acteurs territoriaux

 

 

Témoignages

 

 

“ The main activity that impacts the community to me is sharing a way of living, as we did during the festival weekend, you could really observe the connection between humans. But also the activities in the fields, for what concerns the nature-human bond, and also the conversations we had about society and the different ways of living. I think that these kind of events can impact the community as they are moments of sharing.”

-Margherita

 


“Le climat de respect, d’écoute, de bonne humeur et d’entraide qui a été créé dès le début m’a permis de me sentir à l’aise très très vite. 

Je pense que c’est une mission dans laquelle les volontaires peuvent facilement trouver leur place et découvrir beaucoup de choses sur eux-mêmes, et changer. Les organisations et personnes qu’on rencontre à travers la mission nous permettent d’apprendre énormément de choses sur l’environnement et sur l’écologie, et nous donnent envie de s’engager!!”

-Florine


“During the festival I met a lot of interesting and sometimes inspiring people that gave me insights into different ways of life. The exchange with them was great and went super easily, even tho my French and their English was often not the best. We were still super interested and had great moments together. Also, it’s been a while since I experienced such a calmness as when talking to Henry from Sollei’O, as I’m usually rather living my life as a rush. Now I am much more aware of the importance of a balance, taking rest and breaks etc!

Under this project the volunteers are guided through for weeks of possibilities and chances to take. They do something good already by participating, but there is much more for them to discover that is not as obviously beneficial as e g the physical work for the environment. Everyone can learn and grow and make new friends!”

-Valentin


“I think everyone should try to join an experience like that. Especially when you are lost in life and want to go abroad. It’s a good start to learn to be independent and improve your english. And you learn more about the sustainable lifestyle that you can very easily introduce in your everyday routine.

Everything was perfect for me. I just didn’t like to say goodbye…”

-Fee

VOL’IN GREEN dans Le Dauphiné libéré, paru le 17 juin 2022.
Le volontariat avec Corps Européen de Solidarité est financé par l’Union Européenne. Le projet VOL’in GREEN est co-financé par l’OFAJ via le programme #PrendsTaPlanèteEnMain et a été labellisé année européenne de la jeunesse #EYY2022.