Accueillir un·e volontaire de l’international

Hors Pistes est accréditée comme structure de coordination (« Lead ») du Corps Européen de Solidarité et accompagne depuis 2013 un réseau de structures en région PACA dans l’accueil de volontaires de l’international (associations, collectivités, établissements scolaires).

 

L’association Hors Pistes coordonne plus de quarante volontaires de l’international par an, pour des missions de 2 à 12 mois, aux quatre coins du territoire régional. À travers leurs missions, les volontaires participent au développement d’actions solidaires au niveau local et sensibilisent les jeunes du territoire aux bienfaits d’une expérience de mobilité internationale dans un parcours de vie. Ces volontaires, sélectionné·es sur leur motivation et envie de s’engager – dans le cadre du Corps Européen de Solidarité ou du Service Civique – effectuent leurs missions au sein d’Hors Pistes ou de structures partenaires comme par exemple :

  • Des établissements scolaires : écoles primaires, collèges, lycées (comme par exemple le collège Klein à La Colle-sur-Loup)
  • Des associations du domaine culturel et artistique (comme par exemple Eclat de Lire à Manosque)
  • Des associations du domaine social (comme par exemple l’ALPA à Aix-en-Provence)
  • Des associations de jeunesse (comme par exemple le Centre Info Jeunes à Marseille)
  • Des services municipaux (comme par exemple le Service Hors les murs des bibliothèques de Marseille)
 
 
Les volontaires développent des compétences transversales et précieuses pour leur entrée et leur ascension dans la vie sociale et professionnelle : capacité à travailler en équipe, ouverture à l’interculturalité, capacité à s’exprimer dans des langues variées, adaptation à un nouvel environnement. Amalia et Chiara témoignent : 
 
«Je pense que cela a changé ma vie d’un point de vue personnel, et professionnel, et sur ma vision du monde de façon générale. Je me sens plus sûre de moi concernant les interactions humaines, quels que soient les gens avec qui je dois parler. Je n’ai plus peur de rêver et d’expérimenter des idées, de les mettre en action. Depuis ma découverte de l’éducation populaire, je me rends compte qu’il m’est désormais très difficile de suivre une présentation « powerpoint », ou de façon plus générale, de suivre et comprendre une information si je ne suis pas incluse de façon active. Tant de choses ont changé, ma communication en français s’est améliorée, et c’est un grand succès après des mois de bataille avec cette langue. Le volontariat m’a aussi ouvert les portes de la communauté locale pour y imaginer des projets locaux. Dans le futur, j’aimerais continuer de vivre avec cette dimension internationale et interculturelle autour de moi».

« Je pense que le volontariat m’a permis de mieux comprendre où j’en étais dans ma vie. Vers quoi je veux aller, et qu’est-ce que j’ai envie de faire. J’ai aussi pu comprendre ce dont je suis capable pour aider les autres. J’ai bien sûr pu rencontrer de nouvelles personnes, langues, cultures et d’autres façons de penser la vie ».

 

Tout au long de leurs missions, les jeunes volontaires sont dans une dynamique positive de transmission, souhaitant valoriser leur expérience auprès de leur entourage de façon général, mais surtout des publics bénéficiaires de leurs actions. Ils et elles sont des modèles, des ambassadeurs et ambassadrices de l’engagement et du volontariat au sein de leurs structures d’accueil. Marlène (Hors Pistes) et Natacha (Centre Info Jeunes) témoignent : 

 « Les volontaires agissent comme des pair·es, des ambassadeur·rices auprès des jeunes du territoire, ce qui nous facilite le contact avec ce public. Ils·elles partagent leur culture en France et la culture française dans leur pays d’origine, en cela ils·elles participent à la compréhension interculturelle et au vivre-ensemble. Certain·es volontaires s’engagent après la mission pour le développement de nouveaux projets autour de ces questions. Deux anciennes volontaires ont même créé leur propre association en Belgique et en Pologne et, comme d’autres, développent aujourd’hui des projets en coopération avec Hors Pistes. Ils·elles nous donnent l’opportunité de transmettre nos valeurs, connaissances et compétences et d’apprendre auprès d’eux·elles. Les volontaires amènent de nouvelles énergies et idées, un autre regard sur nos actions et notre projet associatif, ils·elles nous permettent d’éviter une certaine routine au sein de l’équipe ». 
 
«L’accueil d’une volontaire internationale apporte une plus-value à l’information apportée aux jeunes et aux professionnel·les de la jeunesse par les informatrices-documentalistes. Par sa présence et sa culture, Chiara a permis aux salarié·es, aux volontaires français·es (Service Civique) une ouverture d’esprit et de développer de nouvelles compétences et savoirs». 

 

Pour obtenir plus d’informations sur l’accueil d’un ou d’une volontaire au sein de votre structure, contactez l’équipe volontariat à l’adresse e-mail suivante : volontariat@hors-pistes.org