Nils nous raconte « Jardins participatifs à la Cabucelle »

Nils, volontaire en service civique à Pistes Solidaires Méditerranée, nous raconte son expérience sur le projet de végétalisation du lycée de la Cabucelle (plus d’infos sur le projet « Jardins participatifs, notre lycée se met au vert »!) :

Le projet de jardinage au Lycée de la Cabucelle a pour but de sensibiliser les jeunes à l’environnement, à la nature et au développement durable. Pendant un semestre, nous avons animé des ateliers avec huit élèves:

Lors des premières séances, nous avons présenté l’équipe et le projet et nous avons fait connaissance grâce à des petits jeux. Nous avons fabriqué des petits bacs que les élèves pouvaient amener chez eux et nous avons choisi les graines qu’on voulait semer. Puis, nous avons fait le semis dans les petits bacs et nous avons appris comment il faut arroser les plantes.

Une semaine après, nous avons fait l’hôtel à insectes. Une autre classe du lycée avait déjà construit le cadre de l’hôtel, donc il suffisait de le remplir avec de l’argile, des morceaux de bambou, des petits troncs avec des trous dedans, des pommes de pin et de la paille.

En février nous avons préparé les bacs au lycée. Nous les avons rempli d’après le principe « Lasagne » qui a pour but de créer un équilibre et d’alterner entre azote et carbone. Pour cela nous avons mis d’abord du carton et puis nous avons alterné des couches de matière verte azotée  (tontes, feuilles vertes, juste broyées, etc.) et de matière carbonée (paille, feuille morte, etc.).

Au printemps, nous avons fabriqué des bombes de graines et nous avons repiqué les plantes des petits bacs dans les grands bacs. Nous avons visité les jardins partagés du Cosmos Kolej et de la Viste. Entre les deux, nous avons fait une petite randonnée avec un pique-nique.

Pour la dernière séance passée ensemble, nous avons récolté les graines et nous avons dégusté de la salade, un radis, des capucins, des haricots et des pois.  Le projet a reçu des retours très positifs, les jeunes étaient très motivés lors du projet et aimeraient même refaire un projet comme celui-ci. Un moment me reste en tête de cette dernière séance : Nous avions déjà tous récolté et c’était le moment de la dégustation. Lorsqu’on a demandé aux jeunes si le projet leur a plu, un a répondu « C’est bien maintenant que c’est le meilleur ! » en mordant dans son sandwich de baguette, radis et capucins.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s